2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 22:59
 "Fête des légumes oubliés", le Dimanche 5 Octobre 2014
Vous voulez en savoir plus sur la scorsonère, le pourpier, le cerfeuil tubéreux, le chou kale (crambe) ou les nombreuses variétés de courges, rendez-vous dimanche 5 octobre en Normandie à La Haye-de-Routot.

Partager cet article

Published by URTICA
commenter cet article
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 21:43

Pour son 5ème anniversaire, Urticamania vient de dépasser le cap des 250 000 visiteurs.

A cette occasion, nous vous offrons le TOP 10 de vos articles préférés, l'historique de Overblog ne permettant pas de les retrouver facilement.

  1. Influence psychique de l'ortie, 3100 J'aime sur Facebook
  2. Composition chimique de la feuille d'ortie, 389 J'aime
  3. Les étonnantes propriétés de la graine d'ortie, 334 J'aime
  4. L'ortie, remède de l'anémie, 176 J'aime
  5. Propriétés médicinales de l'ortie, 159 J'aime
  6. Les papillons de l'ortie, 80 J'aime
  7. Recette de la soupe d'ortie, 58 J'aime
  8. Usage médicinal de l'ortie pour les femmes, 50 J'aime
  9. L'ortie contre l'ostéoporose, 50 J'aime
  10. Comment cueillir l'ortie sans se piquer ?, 43 J'aime

Bonus : Le Neem, arbre à pharmacie du village, 63 J'aime

Partager cet article

Published by ISISRET
commenter cet article
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 10:35

Alors que les français sont occupés à remplir leur déclaration d'impôt ou préparent leurs vacances d'été, ils hésitent bien souvent à participer aux prochaines élections européennes, déçus par la classe politique et ne mesurant pas ce qui se trame en coulisse. Du reste, la majorité des citoyens n'a même jamais entendu parler des accords TAFTA négociés dans le plus grand secret entre les technocrates de Bruxelles et ceux de Washington. Et ce n'est pas aux actualités télévisées que l'on va nous donner des éclaircissements sur le sujet. De quoi s'agit-il au juste ?

Pour résumer, il s'agit, sous le couvert d'un accord commercial, d'harmoniser les normes européennes et américaines en nivelant celles-ci par le bas. Une occasion rêvée pour des firmes comme Monsanto d'imposer leurs OGM dont les européens ne veulent pas. Idem pour le bœuf traité aux hormones de croissance actuellement interdit d'entrée sur le territoire européen, pour les poulets désinfectés au chlore ou les porcs traités à la ractopamine, un additif dangereux interdit dans 160 pays dont ceux de l'Union Européenne. Plus question de fromages fermiers, seul le pasteurisé aura droit de cité. De même, les viticulteurs redoutent la disparition de leurs appellations contrôlées, considérées aux États-Unis comme des mesures protectionnistes à bannir.

Question semences, un agriculteur pourra voir ses « biens saisis » et ses « comptes bancaires gelés » s'il n'est pas en mesure de prouver l'origine certifiée de ses semences, cela sur simple présomption de contrefaçon.

Des tribunaux spéciaux composés d'avocats d'affaires (juges et parties) seront chargés de défendre les droits des multinationales devant les états et collectivités. Wikileaks révèle que les preuves présentées au cours de ces audiences peuvent rester secrètes !

Un traité de libre-échange analogue (ALENA) lie les États-Unis au Canada et au Mexique depuis 20 ans. Tous les procès intentés par des multinationales américaines ont été perdus par ces deux pays et des centaines de millions de dollars gagnés par les entreprises plaignantes. Dans son article du Monde Diplomatique, Lori M. Wallach parle d'une « extorsion légalisée ».

Avec cet accord, l'interdiction d'exploitation des gaz de schiste en France deviendrait caduque. Ainsi, une société américaine qui souhaitait exploiter du gaz de schiste sous le fleuve Saint-Laurent réclame 250 millions de dollars au gouvernement canadien suite au moratoire interdisant cette activité au Québec.

Si cet accord de libre-échange est adopté par le Parlement Européen, la dérégulation sera totale sur les placements bancaires à haut risque, accordant l'impunité aux requins de la haute finance. Les armes seront en vente libre comme aux États-Unis où l'on assiste à de nombreuses fusillades dans les écoles et sur les campus. Le salaire minimum sera supprimé et il faudra cumuler 2 ou 3 CDD payés une misère pour survivre. Lorsqu'ils auront un emploi, les travailleurs seront au régime Mc Donald's ou Disney et devront s'estimer contents d'être embauchés par une entreprise « prestigieuse ».

En fait, c'est tout le système juridique qui devra être refondu, avec la dissolution des acquis sociaux. Le projet précise en effet que « les pays signataires assureront la mise en conformité de leurs lois, de leurs règlements et de leurs procédures avec les dispositions du traité » (Lori M. Wallach). Avec la saturation du système judiciaire français, on n'est pas sorti de l'auberge !

Comme le signal Raoul Marc Jennar, auteur d'un livre sur le traité, « on engage le pays et son peuple dans des négociations qui comportent des choix de société essentiels, sans que ni les élus de la nation, ni le peuple lui-même ne soient consultés. »

Cela vous étonne de savoir que l'UMP est favorable à ce traité ? En tout cas, il se garde bien d'en parler dans ses clips de campagne pour les élections européennes. Ce projet de libre-échange est défendu par José Manuel Barroso, David Cameron, Angela Merkel...et François Hollande. Parmi les centristes, l'ancien ministre des finances Jean Arthuis y est fermement opposé.

Les seuls partis qui se sont ouvertement déclarés opposés au traité de libre-échange transatlantique sont Europe Écologie-Les Verts, le Front de Gauche et le Parti Pirate.

Mais José Bové, candidat d'EELV très impliqué au Parlement Européen, vient de révéler que Jean-Luc Mélenchon ne mettait jamais les pieds à Strasbourg, si ce n'est pour toucher son salaire de député européen ! De même pour les 3 députés FN absents aux séances importantes de l'assemblée. Malgré tout, les sondages placent le FN en tête des intentions de vote ! Les français veulent-ils un retour à l'ancien franc ?

Certes, le Parlement Européen a peu de pouvoir, contrairement à la Commission Européenne, mais il est capital de manifester notre opposition au traité TAFTA, ou Grand Marché Transatlantique, en votant pour une liste qui y est opposée le 25 mai. Il en va de notre avenir et de celui de nos enfants. Il est encore temps d'empêcher l'instauration d'une dictature mondiale aux mains des multinationales qui gouverneraient par la peur et l'arbitraire. Il suffit d'afficher notre détermination.

Article publié le 18 mai 2014 par Yves Tissier sur Urticamania et vegetari1.net

Sources principales :

  • Raoul Marc Jennar, Le Grand Marché Transatlantique – La menace sur les peuples d'Europe, éd. Cap Bear, 2014, 64 pages, 5€. www.capbearedition.com

  • Lori M. Wallach, Le Traité Transatlantique, un typhon qui menace les européens, Le Monde Diplomatique, novembre 2013.

http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803

  • Jean Arthuis, 7 bonnes raisons de s'opposer au traité transatlantique, Le Figaro, 10 avril 2014.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/10/31001-20140410ARTFIG00323-jean- arthuis-7-bonnes-raisons-de-s-opposer-au-traite-de-libre-echange-transatlantique.php

  • Le traité de libre-échange transatlantique : la fin du projet européen ? Europe Écologie 2014 n°1 avril 2014.

Partager cet article

Published by ISISRET
commenter cet article
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 16:52
Orties Folies 2014
FÊTE DE L’ORTIE ET SES AMIES LES PLANTES SAUVAGES
Les 7, 8 et 9 juin 2014 à Urçay dans l’Allier.
L’édition 2014 de la « Fête de l’ortie et ses amies les plantes sauvages » marquera le 10ème anniversaire de l’association et accueillera à cette occasion Orties Folies qui fêtera quant à elle ses 18 ans !
Pour fêter ça l’entrée sera gratuite et une palette de conférenciers de renoms dans leurs domaines seront présents : Bernard Bertrand, Eric Petiot, Gilles Clément, Thierry Thévenin, etc.
L’ortie, cette plante qui représente pour beaucoup des souvenirs d’enfance piquants, aura la part belle lors de cette fête durant laquelle on pourra découvrir tous ses bienfaits…
Deux jours pour découvrir, goûter des produits, s’informer et réfléchir grâce aux tables rondes : la culture biologique, les plantes sauvages, l’usage des PNPP, les promenades botaniques, la projection de films et une grande soirée autour du feu avec le concours de musiciens le samedi…
Les ateliers du lundi 9 juin permettront à chacun de s’initier au choix à la fabrication de panier en osier ou d’une mangeoire à oiseaux ou d’apprendre à cuisiner « végétal » ou de fabriquer un baume, ou bien encore d’apprendre les techniques de greffe, de manipuler les fuseaux d’une dentellière…
Un programme riche et varié téléchargeable sur le www.pays-de-troncais.com
Pour plus de renseignements contacter le 04 70 06 92 69 ou sur www.ortie-et-ses-amies-les-plantes-sauvages.fr

Partager cet article

Published by ISISRET
commenter cet article
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 03:01

Ce dimanche 27 avril 2014

au musée du pays de Der

à Ste Marie du Lac-Nuisement (51290)

entre Saint Dizier et Vitry-le-François

Tél 03.26.41.01.02

Célébrez le printemps et toutes ses richesses gustatives !

Savourez nos délicieuses gelées de pissenlit et d'ortie, nos cakes, quiches, soupes, ...

Nombreux exposants et artisans régionaux, dégustations gratuites comprises avec le ticket d'entrée, folklore local avec les Morelles, animations diverses, spécialités préparées dans l'ancien four à pains, buvette et petite restauration, ...

Tarif unique 5.00 €, gratuit pour les moins de 12 ans.

http://www.museedupaysduder.com/contact-horaires-et-plan/

Partager cet article

Published by ISISRET
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 14:13

  • Festival "Les Z'Orties"
Le dimanche 6 avril 2014 aura lieu le festival Les Z'Orties à La Haye-de-Routot (entre Rouen et Honfleur). Info au 02 32 57 35 74 www.lahayederoutot.com Entrée 4 € - gratuit pour les enfants de moins de 16 ans ; avec la présence de Gilles-Eric Séralini à 15 h (voir programme détaillé après l'affiche).
  • Orties Folies
Le festival Orties Folies se tiendra les samedi 8 et dimanche 9 juin 2014 à Urçay (Allier). Thème : "Échanges et résistances autour des simples" avec Gilles Clément, Bernard Bertrand et Eric Petiot. Renseignement auprès de Madeleine Hamon, dentellière, au 04 70 06 92 69.

Programme du festival Les Z'Orties 2014

Programme du festival Les Z'Orties 2014

Communiqué de Michèle Lesage, l'organisatrice :

Les Z’Orties, festival piquant qui vous dit tout sur les usages de l’Ortie et des Plantes Sauvages
Dimanche 6 Avril de 10 à 18 h à La Haye-de-Routot, Eure
avec Gilles-Eric Séralini, l’auteur de ‘‘Tous cobayes’’ !

Cette 19e édition se déroulera dans ce petit village, célèbre pour ses arbres de 1500 ans, ses festivals “piquants”, son four à pain, son musée du sabot, son jardin d’herbes sauvages. Et l’on sait maintenant que, les années paires, le festival “les Z’Orties” prend le relais d’Orties Folies !

Les Z’Orties, c’est de la malice et du piquant pour réagir à “la crise” ! …
L’ortie et les plantes sauvages, ça donne de l’énergie, et puis, on “ fait les courses” dans la Nature ! Et si les grands Chefs les cuisinent, c’est qu’elles ont des saveurs intéressantes ! Leurs autres usages ? nous maintenir en bonne santé, fertiliser le jardin et le verger, nourrir nos animaux… et maintenir la biodiversité. MAIS : comme l’ortie est gratuite, on la méprise !!!

S’informer en s’amusant : les Z’Orties, tout un programme !
Démonstrations, conseils, conférences, dégustations, librairie et marché à thème, ateliers pour les enfants … Le Festival nous réconcilie avec des herbes dont on nous avait dit qu’elles étaient “mauvaises et inutiles” et que l’on nous a conseillé de détruire, à grands coups de produits dangereux pour notre santé et tout ce qui nous environne. Heureusement, aujourd’hui, ‘’à la lumière de la science’’, on redécouvre leurs multiples bienfaits.

La Tribune Ortie : de la fourche … à la fourchette !
Vos questions sur l’ortie et ses usages trouveront leurs réponses auprès de passionnés : une ‘’ortie blanche’’, c’est une ortie ou pas ? comment on fait la soupe d’orties, l’infusion, le ‘’purin d’orties’’ ??? Les jeux ‘‘la ronde des saisons’’ et ‘‘quelle est cette plante’’ amuseront grands et petits.

Et encore : conseils de Gérard Farcy, le malicieux jardinier de France Bleu Haute-Normandie, démonstrations de fabrication d’extrait d’ortie, improprement appelé “purin d’ortie”. Gérard Mallet, le “sauveur” du chou de Saint Saëns, aura apporté ses plants de chou à repiquer.

Côté fourchette : conseils cuisine et démonstrations avec Denis Leblond, et les Chefs Jacques Thierry et Olivier Delacroix. Allez “piquer” leurs recettes et tours de main !

Pour déjeuner, deux menus et des formules rapides :
Sous la halle, menu concocté par Jacques Thierry et Olivier Delacroix sur le thème du festival. A cent mètres du festival, la Brasserie des Ifs vous accueillera pour un menu plus classique. Sur le marché du festival les producteurs vous proposent des formules ‘‘sur le pouce’’ : assiette d’escargots bio à l’ortie, sandwich ou saucisse grillée, assiette de frites, et les crêpes bio de Laurence…
Au Bar-à-Thym vous trouverez boissons, sirops artisanaux chauds ou froids, café, thé, gâteaux …

Non-stop, les démonstrations :
Greffage et soins aux fruitiers, par l’Association Pomologique de Haute-Normandie. Le vannier Philippe Guérinel tressera devant vous ses superbes paniers périgourdins. Et, près du Musée du Sabot, les métiers du bois : les cannes sculptées d’Alain Neveux, pour les randos, les “dentelles” de bois de Franck Ruhlman, les râteaux à foin de Michel Lemonnier, les poteries de Jacques Dubreuil, et da fabrication du torchis par Maisons Paysannes de France.
Au Musée du Sabot, Alphonse Mourtoux actionnera la machine née en 1920 qui fabrique les moules des chaussures. Alphonse est un phénomène, à rencontrer absolument.
Au Four à pain : démonstrations de cuissons de pains, pain à l’ortie, tartes, brioches, teurgoule…

Musique : vous aurez grand plaisir à découvrir le jazz ds «Papys fous», qui animeront le festival, dans la tente 2 et en balade dans le festival.

Pour les Enfants : jardinage avec Magalie, modelage avec Jacques Dubreuil, et à 15 h pétrissage au Four à pain.

Côté plantes sauvages : rencontrez le botaniste Claude Lobruto, au milieu de sa cueillette de plantes sauvages. Partez faire une Balade ‘‘verte’’ pour repérer les plantes sauvages : à 11 h, 14 h et 16 h 30. 2 km maximum. Durée 45 mn. Sans inscription.

Marché à thème : environ 60 exposants proposent leurs produits à l’ortie et aux plantes sauvages, confitures de fleurs et fruits sauvages, miel, gelée royale, pollen, pains d’épice, nougats, sans oublier les graines, plants, vivaces, plantes aromatiques, arbustes, produits naturels pour jardiner et outils … sans oublier les produits de la ferme : beurre, fromages, lapins, fromages, cidre bio, bières artisanales…

Conférences Ces moments très attendus des festivaliers seront piquants, cette année encore : Gilles-Eric SERALINI, professeur en biologie moléculaire à l’Université de Caen, viendra nous parler de ses dernières découvertes : les pesticides qui sont mille fois plus dangereux que ce que l’on nous affirme d’habitude !

11 h Actualité : vers une nouvelle guerre de l’ortie ? avec Jérôme Chaïb, environnementaliste et Gérard Farcy

14 h Ortie et plantes sauvages, leur utilité pour la forme, par Bruno Octau, naturopathe

15 h ‘‘Dernières découvertes concernant pesticides OGM et produits chimiques : on est tous cobayes’’ par Gilles-Eric Séralini, qui dédicacera ses ouvrages pour prolonger les moments de rencontre avec ses auditeurs.

17 h Plantes sauvages dans l’assiette, simple mode ou réel intérêt pour leur saveur ? Par Olivier Delacroix cuisinier-traiteur, et Bruno Delaunay, créateur de saveurs

Infos pratiques
Votre entrée au Festival : 4 € adulte, gratuité aux moins de 16 ans en famille, inclut la visite du Musée du Sabot, du Jardin des Herbes Sauvages, du Four à pain des ifs millénaires : arbres remarquables dont les troncs creux renferment des chapelles, et de la grande expo-photos, à la Mairie.

La Haye-de-Routot se trouve à 50 km du Havre, 40 km de Honfleur, 40 km de Rouen, 150 km de Paris, 8 km de Bourg-Achard, 3 km de ROUTOT
Accès par A 13 Paris-Caen, sortie 25 Bourg-Achard / Fécamp, ensuite suivre fléchage.

INFOS Michèle Lesage tél. 02 32 57 35 74, courriel : orfol@aol.com Site : www.lahayederoutot.com

Festival organisé par l’Association du Four à pain-Chaumière aux Orties à La Haye-de-Routot, en collaboration avec Les Amis de l’Ortie.
Avec l’aide de la Région Haute-Normandie, la Communauté de Communes du Roumois Nord, le Département de l’Eure, Eure Tourisme, le Parc Naturel Régional des boucles de la Seine normande.
Et avec la complicité de France Bleu Haute-Normandie, et de la presse nationale, régionale et locale.

Partager cet article

Published by ISISRET
commenter cet article
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 06:08

Question d'une lectrice :

Bonjour,

Hier, j'ai nettoyé mon jardin et me suis faite piquer très fortement aux mains (très prise par mon travail, je n'ai pas mis de gants).

Mais le soir dans mon lit, je ressentais évidement mes piqûres et j'ai eu beaucoup de mal de m'endormir ; et me suis réveillée de nombreuses fois la nuit.

Au réveil, malgré mon mauvais sommeil (je suis une très grosse dormeuse : 10h30 par jour afin de me sentir bien) je me sens en forme !

Est-ce possible que les piqûres m'aient stimulée à ce point ?

Nb : il n'y a que mes mains qui ont été piquées.

Si c'est le cas, je sais ce qui me reste à faire pour être en forme !

Mais pourrais-je diminuer cette effet stimulant avant d'aller dormir ?

Je serais très heureuse d'avoir votre avis, car l'effet est assez spectaculaire, et je n'ai rien trouvé qui explique cela malgré mes recherche sur internet.

Grand merci pour votre blog.

Amicalement,

Danielle

Notre réponse :

Le mieux serait d'éviter de manipuler des orties le soir, à cause de l'effet irritant qui persiste quelques heures.

Les principes actifs de cette sensation de brûlure douloureuse sont l'acide formique et l'acétylcholine. C'est un peu le mécanisme de protection de l'ortie visant à repousser les opportuns.

L'effet apaisant, voire euphorisant, de la piqûre à postériori serait dû à la sérotonine, un neurotransmetteur qui intervient dans les émotions et la confiance mutuelle, favorisant la convivialité. Les personnes ayant un faible taux de sérotonine sont du reste plutôt agressives et prédisposées à la violence.

Le tryptophane (l'un des huit acides aminés de base) est un précurseur de la sérotonine et semble manquer dans notre alimentation. On trouve des quantités importantes de tryptophane dans les graines de courge et de sésame, aliments à conseiller aux personnes nerveuses et stressées. Les végétariens, qui consomment régulièrement ces graines, sont du reste plus calmes que la moyenne.

La sérotonine favorise donc le sentiment de bien-être.

Ceci dit, pour en revenir aux piqûres d'orties, elles ne permettent pas seulement de soigner les rhumatismes. L'urtication, qui consiste à fouetter la peau avec un bouquet d'orties, soulage également l'arthrite, la goutte et la tendinite (à renouveler une fois par semaine jusqu'à amélioration). J'ajouterai qu'elle peut aussi être utile aux personnes ayant les extrémités froides, du fait d'une mauvaise circulation du sang dans les capillaires au niveau des mains et des pieds. Ce phénomène serait dû à l'histamine, autre composant du "venin" des orties et qui est un vasodilatateur. Soit dit en passant, les graisses animales - comme le beurre - sont composées de macromolécules plus grosses que celles des graisses végétales. Circulant plus difficilement dans les capillaires fins, elles ont tendance à bloquer la circulation dans les extrémités et devraient donc être évitées par les personnes souffrant de cette pathologie.

Pour conclure, l'ortie ne s'adresse pas aux personnes superficielles, qui ne voient que son aspect initial déplaisant. Mais, si l'on dépasse les premiers désagréments de sa piqûre, l'ortie soulage et console au contraire.

Voir aussi notre article : L'urtication, un remède de choc.

Partager cet article

Published by ISISRET
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 11:51
La valse des orties

Photo de Jennifer Pawlin

Dans le style de Yann Tiersen, Christian Daguet a composé cette très belle musique intitulée : "La valse des orties".

A découvrir sur Youtube.

http://www.youtube.com/watch?v=kqbHQqGpkns

P.S. Bien qu'en sommeil depuis de longs mois, notre blog Urticamania a connu fin novembre un étonnant pic d'activité avec 1752 connexions le 22/11/2013. Apparemment, les internautes s'intéressaient surtout à un article publié au printemps 2010 et passé complètement inaperçu jusque là : "L'influence psychique de l'ortie" (3100 J'aime sur Facebook !).

http://urticamania.over-blog.com/article-influence-psychique-de-l-ortie-49806226.html#anchorComment

Partager cet article

Published by ISISRET
commenter cet article
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 14:36
Un ingénieur en biologie, qui apprécie l'ortie pour ses nombreuses qualités, me faisait récemment remarquer que le seul point faible de cette plante est l'acide formique, pouvant poser problème sur le long terme.
Je lui répondis ceci :
Je ne pense pas que l'acide formique soit un réel problème, mais j'en ignore la toxicité exacte. De toute façon, ce n'est pas le constituant principal des poils urticants. Certaines analyses ne le mentionnent même pas.
En ce qui me concerne, j'ai pris de la tisane d'ortie sur de longues périodes en tisane matinale à raison de 2g par jour sans problème apparent. Mais il est certain que la plante a de nombreuses interactions (un peu comme le millepertuis) et qu'elle est donc déconseillée à un certain nombre de personnes.
Elle reste malgré tout l'un des meilleurs reminéralisants naturels.
Voici sa réponse :
"L'acide formique peut causer des dysfonctionnements rénaux, des allergies et elle a un certain potentiel cancéro-mutagène. Oui, elle est en moindre quantité par rapport à l'histamine, l'acétylcholine ou la sérotonine qui transmettent la douleur, moins de 0.5%.
Il est possible cela dit, comme la Nature fait bien les choses, que les phénols de la plante inactivent les composés toxiques et les rendent inoffensifs. C'est aussi la grande force de l'ortie, la synergie entre ses composants, par exemple sa vitamine C aidant l'absorption du fer, son silicium aidant nos os à fixer son calcium, etc.
En effet, c'est un excellent reminéralisant et une bonne source d'acides aminés. J'ai remarqué que les orties provenant des zones de montagne sont plus concentrées en éléments que les orties de plaine. Je l'utilise personnellement en grande quantité quand je fais du sport, elle améliore grandement la récupération."

Partager cet article

Published by ISISRET
commenter cet article
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 07:39

Notre génération est victime d'une déminéralisation généralisée. Ce phénomène est dû principalement à une alimentation appauvrie, à une intolérance croissante au gluten (et à la caséine), ainsi qu'à de mauvaises habitudes alimentaires. Les conséquences de cette carence en minéraux sont nombreuses : anémie, caries dentaires, ostéoporose, dépression, sensibilité aux infections, prédisposition au cancer. Certes, une déminéralisation de l'organisme n'est pas suffisante pour expliquer ces maladies, mais elle permet l'installation d'un terrain propice à leur développement. Sans être une panacée, l'ortie peut nous aider – par sa richesse en minéraux – à combler nos carences, évitant ainsi de graves complications.


Une alimentation appauvrie

Une étude de Virginia Worthington publiée dans The journal of alternative and complementary medicine en 2001 rapporte que le taux de minéraux contenus dans les fruits et légumes a fortement baissé en Angleterre et aux États-Unis au cours des 60 dernières années. Entre 1963 et 1992, le taux moyen de calcium a baissé de 29% et le taux moyen de fer de 32% sur 13 fruits et légumes aux États-Unis. La situation n'est guère meilleure en Grande Bretagne avec des baisses de 35% du taux moyen de magnésium et de 81% du taux moyen de cuivre sur 20 fruits et 20 légumes entre 1936 et 1987.

Il ne fait aucun doute que ce phénomène est dû aux méthodes culturales de l'agriculture moderne.

Du reste, d'après la même étude, il existe une différence importante de valeur nutritive entre les produits de l'agriculture conventionnelle et ceux de l'agriculture biologique en faveur de cette dernière : +27% de vitamine C, +21% de fer, +29% de magnésium et -15% de nitrates. Sur le sélénium, un puissant anti-oxydant, on trouve même un taux supérieur de 372% dans les produits de l'agriculture biologique.

Plusieurs autres études confirment ces faits. On trouvera leur référence dans le n° de juillet-août 2013 du magazine NEXUS page 42.

Un rapport sur la nutrition publié en 2012 par l'ONG britannique CIWF (compassion in world farming) établit par ailleurs que la viande, les produits laitiers et les œufs issus d'élevages respectant le bien-être animal contiennent des niveaux nettement plus élevés en nutriments essentiels et moins de matières grasses que dans les produits issus de l'élevage industriel. Ainsi pour les oméga 3, on en trouve jusqu'à +565% dans les poulets à croissance lente élevés en plein air, jusqu'à +170% dans les œufs de poules élevées en plein air, de +50% à +185% dans le lait de vaches élevées au pré. Pour les antioxydants, on trouve de +60% à +436% de bêta-carotène dans le lait, +280% dans les œufs et jusqu'à +100% de vitamine E dans les œufs produits en respectant le bien-être animal. Enfin, on trouve nettement moins de graisses saturées dans les produits issus d'élevages aux pratiques respectueuses envers les animaux : -50% de matière grasse dans les poulets bio ou de plein air, -65% pour les races à croissance lente. On trouve des résultats comparables pour la viande bovine, de porc ou d'agneau.


L'intolérance au gluten

Cette intolérance s'est fortement développée ces dernières années, favorisée par la sélection génétique de blés à forte teneur en gluten. Cette maladie consiste en une dégénérescence de la muqueuse de l'intestin grêle rendue poreuse. Elle a pour conséquence d'empêcher la bonne absorption des vitamines et minéraux, provoquant de sérieuses carences alimentaires. 6 à 10 % de la population française serait touchée par cette maladie généralement mal diagnostiquée. On trouvera plus de détails sur l'intolérance au gluten ou maladie cœliaque dans notre article sur le blog vegetari1.net.


La mode des sodas

À cela s'ajoutent de mauvaises habitudes alimentaires comme celle de boire des sodas quotidiennement, parfois en grande quantité. Riches en acide phosphorique, ces boissons bloquent l'assimilation du calcium et du magnésium, détruisant le squelette à petit feu. Consommées à l'adolescence, le résultat peut être catastrophique à l'âge adulte avec de graves troubles osseux, dentaires, hypertension, cataracte et troubles du comportement.

Autres aliments déminéralisants : le sucre, l'alcool (tous deux très acidifiants et dépourvus de minéraux) et, dans une moindre mesure, la viande et les fromages affinés,


Le salut dans l'ortie

On trouvera dans la feuille d'ortie une grande partie des vitamines et minéraux qui manquent dans notre alimentation : calcium, magnésium, fer, zinc, cuivre, bore, sélénium, vitamine C, vit.E, vit. du groupe B, bêta-carotène... Par contre, on n'y trouve pas de vitamine D, dont la carence est très répandue du fait d'un manque d'exposition au soleil. Malgré tout, cela reste – avec la graine de chanvre et les algues – l'un des meilleurs compléments alimentaires disponibles. Toutefois, les quantités absorbées seront à la mesure du problème à résoudre. Il ne faut pas s'imaginer que trois gélules par jour ou 1g de feuilles en tisane suffiront à rétablir une carence grave, surtout si les causes du problème persistent. Dans tous les cas, il convient de boire beaucoup durant la cure qui devra durer plusieurs mois, avec une interruption de 8 à 10 jours toutes les 3 semaines. Avant tout traitement, il est vivement conseillé de consulter les contre-indications, ainsi que les précautions d'utilisation.

P.S. En outre, l'ortie est une plante alcalinisante, évitant la fuite des minéraux et permettant de mieux fixer ceux contenus dans notre alimentation généralement trop acide.

Partager cet article

Published by ISISRET
commenter cet article

Présentation

  • : URTICAMANIA
  • URTICAMANIA
  • : LES VERTUS DE L'ORTIE Tribune libre concernant l'ortie sous tous ses aspects : histoire, environnement, alimentation, santé, informations pratiques...
  • Contact
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog