Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

L'ortie est le plus précoce de tous les fourrages et arrive à maturité au moins un mois avant la luzerne. On qualifie souvent la luzerne de « reine des plantes fourragères ». Eh bien sachez que l'ortie contient 50% de fer en plus que la luzerne, 2 fois plus de Pro-vitamine A et de vitamine C, 5 fois plus de calcium. Par rapport à un bon foin de prairie, l'ortie sèche a une teneur en protéines 2,5 fois plus élevée !

 

 

Tous les herbivores apprécient l'ortie sèche. Les ânes, les poneys, les chèvres, les porcs, les lapins, les lamas et les dromadaires la broutent à l'état frais. Tandis que sa piqûre est généralement redoutée par les vaches, les chevaux et les moutons. Ils ne la consomment que fanée au moins 24 heures après la fauche.

Traditionnellement, l'ortie hachée était incorporée à la pâtée des dindonneaux pour leur engraissement, et il est reconnu que la feuille d'ortie active la ponte des poules.

Pour ce qui est des vaches, elle augmente la sécrétion lactée, le taux de matière grasse du lait et améliore le goût du beurre.

Et, à une époque où on parle beaucoup d'épizooties, il est intéressant de savoir que les animaux nourris d'orties résistent aux maladies contagieuses.

 

Voir article du 16/8/2009 : Soja, ortie et alimentation animale

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : URTICAMANIA
  • URTICAMANIA
  • : LES VERTUS DE L'ORTIE Tribune libre concernant l'ortie sous tous ses aspects : histoire, environnement, alimentation, santé, informations pratiques...
  • Contact