Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 13:22

Après 10 ans de lutte acharnée, le décret d'application rendant légal l'usage du purin d'ortie a enfin été promulgué au J.O. le 30 avril 2016. Seules une centaine de plantes sur les 800 proposées ont été retenues, parmi lesquelles l'ortie, l'ail, la menthe, la sauge, le thym et le tilleul ; l'usage des préparations à base de fougère, de prêle et de consoude étant toujours interdit. Cependant, l'ANSES est chargée d'évaluer de nouvelles plantes qui pourront être autorisées à l'avenir.

Ces plantes homologuées ne pourront se prévaloir d'aucun effet insecticide, mais sont seulement reconnues comme bio-stimulantes.

L'association ASPRO-PNPP dénonce un lobbying forcené de l'industrie agrochimique qui défend son pré carré en empêchant toute concurrence des préparations naturelles. Un délai d'un an a été accordé à cette industrie chimique pour écouler ses stocks...

Le purin d'ortie enfin légal !

ASPRO Pnpp

May 7 at 8:00am

Communiqué de presse

Préparations Naturelles Peu Préoccupantes (PNPP) : enfin le décret.
Une première liste d’autorisations qu’il reste à compléte
r.

Le décret relatif à la procédure d'autorisation des substances naturelles à usage biostimulant, a été publié au Journal officiel du 30 avril. ASPRO-PNPP, La Confédération Paysanne, Les Amis de la Terre, Nature et Progrès et le Syndicat des SIMPLES se félicitent de cette décision, longuement attendue. Il y a en effet plus de dix ans que les pourparlers avec l’administration en vue de cette autorisation, exigée par plusieurs votes du Parlement, ont débuté.

Un arrêté complémentaire donne à minima une première liste de substances naturelles dont l’usage est autorisé comme constituants des préparations naturelles peu préoccupantes à usage de biostimulants.

Aucune substance d’origine animale ou minérale comprises dans le décret ne figure dans cet arrêté. Pour l’instant, seules sont autorisées les plantes ou parties de plantes mentionnées à l'article D. 4211-11 du code de la santé publique. La liste sera tenue à jour au fur et à mesure des évaluations de l’ANSES qui doit juger du caractère peu préoccupant de toute nouvelle substance naturelle objet d'une demande d'autorisation.

Le rapporteur de la loi d’Avenir de l’Agriculture, G. Peiro, déclare à l’Assemblée nationale le 26/4/16 : « nous connaissons tous les problèmes que pose l’usage des pesticides, insecticides, fongicides ou herbicides. Le lien entre l’utilisation et la manipulation de ces produits et les problèmes environnementaux et de santé est désormais avéré. »

Malgré ce constat, aujourd’hui de nombreuses substances utilisées par les paysans, les collectivités et les jardiniers ne figurent pas sur la liste.

ASPRO-PNPP, La Confédération Paysanne, Les Amis de la Terre, Nature et Progrès et le Syndicat des SIMPLES attendent de l’ANSES des décisions rapides, pour que le décret puisse avoir toute sa portée, ouvrant des alternatives à l’utilisation des pesticides et protégeant ainsi la santé humaine et l’environnement.

Contacts :
ASPRO-PNPP : 06 13 92 50 22
Jean-François LYPHOUT : 05 53 05 28 44
Jean SABENCH : 06 73 91 23 78
Thierry THEVENIN : 06 67 94 03 07

Partager cet article

Repost 0
Published by URTICA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : URTICAMANIA
  • URTICAMANIA
  • : LES VERTUS DE L'ORTIE Tribune libre concernant l'ortie sous tous ses aspects : histoire, environnement, alimentation, santé, informations pratiques...
  • Contact