Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 17:51

 

A ceux qui en doutaient encore, je peux l'affirmer catégoriquement, les ânes mangent bien des orties.

Leur technique est assez curieuse, puisqu'ils les délaissent jusqu'au moment où ils décident d'en manger. Ils les saisissent alors par la tige et les mâchent à rebrousse poil. Ils ont dû constater qu'ainsi, ils se piquent moins, la majorité des poils urticants étant dirigés vers le haut des feuilles.

De tout temps, l'homme a découvert des propriétés aux plantes en observant le règne animal. C'est ainsi que des bergers éthiopiens ont découvert les vertus du café, en voyant leurs chèvres toutes excitées après en avoir mangé.

En ce qui concerne l'âne, il est moins bête qu'on le pense généralement, puisqu'il recrache les noyaux des fruits. Or justement, l'amande de ces noyaux contient de l'acide prussique toxique, qu'il faut éviter et que l'on peut détecter à son amertume.

L'âne, symbole d'humilité, serait-il sur Terre pour nous montrer la voie ? Contrairement à notre époque qui ne recherche que les choses agréables, il y a un intérêt a ne pas délaisser des aliments à priori rebutants, sans verser pour autant dans le masochisme.

 

BABOUweb

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans Caractérologie
commenter cet article

commentaires

Joke 14/04/2010 09:06



Ils adorent les orties !


Mais pas sur pied. Coupés et séchés (quelques heures).


Nous, c'est en soupe.


Les Britanniques font du  "vin d'orties" [nettle beer]. Pressés comme le raisin ou les piommes, le jus fermente quelques heures. Ça ressemble à s'y méprendre au vin "bourru" ou bidoyon
ou bidollion.






Présentation

  • : URTICAMANIA
  • URTICAMANIA
  • : LES VERTUS DE L'ORTIE Tribune libre concernant l'ortie sous tous ses aspects : histoire, environnement, alimentation, santé, informations pratiques...
  • Contact