Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 08:22

 

 

 

Depuis une dizaine d'années, l'usage de la racine de grande ortie (Urtica dioica) est devenue en France un traitement classique de l'Hypertrophie Bénigne de la Prostate (H.B.P.)

 

Symptômes et diagnostic

Maladie courante chez l'homme à partir de la cinquantaine, elle est accompagnée de signes caractéristiques. Le gonflement de la prostate faisant pression sur l'urètre, il s'en suit une difficulté à uriner avec de fréquentes mictions difficiles, nocturnes en particulier, ce qui perturbe la qualité du sommeil. Cependant, un élargissement du colon (méga-colon) produit à peu près les mêmes effets, avec des gaz intestinaux qui compriment la vessie. Un examen très simple, réalisé par votre médecin référent, permet de savoir si la prostate est en cause. Il s'agit du toucher rectal.

Certes, la majorité des hommes mettent leur fierté et leur honneur dans leur sexualité, et considèrent comme une honte tout ce qui touche à son atteinte. Il nous semble que c'est là de l'orgueil mal placé. Il suffit de faire faire cet examen par un praticien de confiance et de considérer cela comme une formalité.

La consultation d'un médecin est indispensable pour éviter toute erreur de diagnostic concernant une éventuelle prostatite ou un cancer de la prostate aux conséquences autrement plus graves.

 

Traitement

De nombreuses études cliniques ont été réalisées à travers le monde depuis une trentaine d'années sur l'impact de la racine d'ortie dans cette maladie. Les effets anti-inflammatoires de la racine d'ortie sont dûs à la présence de flavonoïdes, d'acides caféique et chlorogénique, de tanins et de terpènes.

Le traitement de l'H.B.P. par la racine d'ortie permet une diminution de 70% du volume de la prostate, avec une réduction du nombre de mictions. Sans correspondre à une guérison définitive, il s'agit tout de même d'une augmentation appréciable de confort.

Pour un effet de synergie, il est recommandé d'associer la racine d'ortie à de l'extrait de palmier nain ou à des graines de courge.

La posologie varie suivant les sources. Elle est habituellement de l'ordre de 1,2g de racines cryobroyées par jour. Cela correspond à environ 2 gélules matin et soir, durant au moins 5 mois. Ce traitement - non remboursé par la Sécurité Sociale - représente une dépense de l'ordre de 65€, pour l'ortie seule. Mais le médecin est seul habilité à fixer le dosage précis et à juger de la durée du traitement.


Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans Phytothérapie
commenter cet article

commentaires

lamjed boughzala 09/11/2013 17:02

la racine d'ortie consommé cru 30 GRAMMES PAR JOURS améliore considérablement rien qu'en deux jours les symptômes liés à l'hypertrophie bénigne de la prostate de même qu'il faut faire ses provisions en début de la saison hivernale et éviter que les racines durcissent ces racines d'un diamètre de 4 à 6mm issues de pousses jeunes peuvent se conserver pour une année au congélateur allez bon courage !!!

Présentation

  • : URTICAMANIA
  • URTICAMANIA
  • : LES VERTUS DE L'ORTIE Tribune libre concernant l'ortie sous tous ses aspects : histoire, environnement, alimentation, santé, informations pratiques...
  • Contact