Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 15:51

 

Quand on veut justifier une idéologie, n'importe quel exemple peut faire l'affaire, même l'ortie. Qu'importe si le livre que l'on considère comme "la parole de Dieu" (la Bible) a été altéré par de multiples manipulations au fil du temps, de façon à écarter tout ce qui ne cadrait pas avec la doctrine que l'on cherchait à imposer. Qu'importent aussi toutes les découvertes scientifiques qui contredisent une création remontant à 4000 ans avant J.C.. Le gavage des esprits n'a pas de limites quand l'auditoire abandonne tout sens critique.

 

Dans le magazine en ligne Creation Matters de mars-avril 2008, Stephen B. Austin dresse un portrait relativement exact de l'ortie. Puis, en guise de conclusion, il en déduit "le paradoxe" de cette plante de la façon suivante :


" Notre Dieu Créateur plein d'amour, le Seigneur Jésus-Christ, a créé cette plante pour le bénéfice de Sa création - les hommes qu'il aime et les animaux de Sa création. Les poils urticants sont de toute évidence le résultat du péché d'Adam (Génèse 3). Pour nous, ils sont le souvenir du péché dans nos vies, qui nécessite d'être recouvert par le sang de Son Fils Jésus-Christ ".

[...]

" Nous attendons le moment où la nature sera délivrée de sa servitude, et où des choses telles que les épines, les plantes-poison et l'ortie seront une chose du passé ".

 

Cette attente du retour d'un paradis perdu nous paraît légitime, mais dépend avant tout de notre propre attitude envers les autres. Dans cette optique, on peut en effet imaginer une future Paix universelle, où l'homme devra débarasser la Terre des épines des plantes devenues inutiles. Mais ce serait faire preuve d'une grande ingratitude que de vouloir exterminer l'ortie de la surface de la Terre. C'est bien méconnaître sa nature secourable.


D'autre part, il nous paraît pour le moins simpliste de penser que les poils urticants de l'ortie sont le résultat du péché d'Adam. La fable du jardin d'Eden, où la Chute est provoquée par la Femme tentée par le Serpent nous paraît très loin de la réalité. C'est plutôt un prétexte pour faire endosser à la femme une situation navrante, en justifiant par la suite toutes les ignominies à son encontre.

 

Personnellement, si j'ai la plus haute estime et un immense respect envers celui que l'on appelle Jésus de Nazareth, je ne pense pas qu'il soit le Dieu créateur à l'origine de toute chose et de tout être, mais plutôt l'un des intervenants majeurs dans l'évolution de notre univers ; de même, je pense qu'il est un exemple à suivre, plutôt que celui qui a racheté notre karma en versant son sang. Mais cette opinion n'engage que moi.

 

Si une religion aliène en rendant dépendant, elle devient nocive et inutile. L'homme ne peut trouver sa grandeur que dans la liberté et l'autonomie, alliées au sentiment fraternel.

 

Par le passé, le créationnisme a montré qu'il flirte souvent avec l'idéologie raciste de la suprématie de la race blanche, ainsi qu'avec l'impérialisme militaire américain. Nous voudrions simplement rappeler que l'ortie n'est pas une plante belliqueuse. Elle cherche simplement à se protéger contre ses agresseurs. Elle est aussi un symbole d'indépendance d'esprit, ce dont les créationnistes semblent singulièrement être dépourvus.

 

Enfin, il faut arrêter de croire qu'il n'y a que deux alternatives : le darwinisme ou le créationnisme, comme si une théorie erronée en validait forcément une autre. La réalité est certainement plus compliquée que ces modèles. Le temps approche où nous redécouvrirons nos origines.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : URTICAMANIA
  • URTICAMANIA
  • : LES VERTUS DE L'ORTIE Tribune libre concernant l'ortie sous tous ses aspects : histoire, environnement, alimentation, santé, informations pratiques...
  • Contact