Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 07:12

 

En ce qui concerne les plantes médicinales, la règle générale est de procéder à des cures de trois semaines, pour éviter une accoutumance de l'organisme, quitte à refaire ultérieurement d'autres cures, espacées par une interruption d'une dizaine de jours. Mais il y a des exceptions.

 

Stimulant des défenses immunitaires, l'échinacée doit être consommée à forte dose, mais sur une courte période (8 à 10 jours seulement), sous peine d'inverser ses effets. Il en va de même du fumeterre, utilisé principalement dans les troubles biliaires et les problèmes cutanés.


Au contraire, certaines plantes agissent sur le long terme et leur cure doit être poursuivie plusieurs mois. C'est le cas de l'aubépine, régulatrice du rythme cardiaque, de la tension et du système nerveux. C'est aussi le cas de l'ortie.


Hormis les contre-indications, interactions et effets secondaires possibles, que nous avons signalés par ailleurs, l'ortie agit lentement en rétablissant la tonicité des fonctions de l'organisme et doit être consommée sur une longue période. On peut en prendre à longueur d'années sous forme de tisane matinale, qui remplacera avantageusement le thé ou le café trop excitants et qui sont des marchandises importées. Cet usage s'avèrera bénéfique dans toutes les maladies chroniques, et pourra être associé à d'autres plantes suivant le cas pour obtenir un effet plus ciblé.


En ce qui concerne les feuilles, le dosage ne devra pas être sous-évalué.

Si on l'utilise en poudre sous forme de gélules (à choisir en cellulose végétale de préférence), il faudra compter entre 4 et 8 gélules par jour suivant les cas, pour obtenir les effets escomptés.

Sous forme de feuilles broyées en vrac, le plus simple est d'en remplir une boule à thé que l'on laissera infuser une dizaine de minutes. Si l'on attend trop longtemps (une heure ou deux), il se produit une oxydation et la tisane noircit, signe de sa haute teneur en fer.

Beaucoup de gens souffrent de troubles chroniques et se gavent de compléments alimentaires coûteux, ou pire de molécules chimiques qui altèrent sérieusement leur métabolisme, sans résoudre la cause de leur maladie. Alors que, dans bien des cas, il leur suffirait de suivre une cure prolongée d'orties pour voir leurs symptômes s'améliorer graduellement.

Attention, cette plante n'est pas une panacée et ne soigne pas toutes les maladies, loin de là, mais elle est la mieux adaptée à notre époque, car elle contient la plupart des vitamines, minéraux et acides aminés dont notre alimentation carencée est déficitaire.

La tester, c'est l'adopter.


Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans Phytothérapie
commenter cet article

commentaires

ELODI66 13/09/2015 16:01

merci pour cette information qui est d'un grand intérêt pour moi,je souffre d'asthme et d’aspergillose broncho pulmonaire et je prend de la cortisone en permanence ,je suis atteinte d’ostéoporose ,j'ai décidé de suivre une cure durant 3 semaines pour savoir si une réaction et une amélioration se produisent.

Présentation

  • : URTICAMANIA
  • URTICAMANIA
  • : LES VERTUS DE L'ORTIE Tribune libre concernant l'ortie sous tous ses aspects : histoire, environnement, alimentation, santé, informations pratiques...
  • Contact