Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 17:07

 

De fortes variations suivant les échantillons

 

Il faut souligner tout d'abord que l'on observe, d'une analyse à l'autre, de fortes variations au niveau de la teneur de la feuille d'ortie en vitamines et minéraux. C'est du reste valable pour n'importe quelle plante, car la nature du sol, l'exposition à l'ombre ou au soleil, la durée de l'ensoleillement, l'alimentation de la plante en eau, la saison, l'heure de la cueillette, la durée et la qualité de la conservation, tous ces facteurs influent considérablement sur la valeur nutritive de la plante récoltée.
Il en va de même pour les légumes : une laitue de serre gorgée de nitrates et conservée une semaine au réfrigérateur n'aura pas la même valeur nutritive qu'une laitue bio de pleine terre consommée aussitôt après récolte. Nous sommes ce que nous mangeons, et si nous voulons accroître notre vitalité et optimiser notre santé, il faut être conscient de ces éléments qui influent sur la qualité de notre alimentation.


En ce qui concerne l'ortie, les analyses ont montré que, de façon assez surprenante, les plantes ayant poussé à l'ombre sont plus riches en chlorophylle et en caroténoïdes (pro-vitamine A) que celles ayant poussé au soleil.
D'autre part, des analyses pratiquées par W.F. Daems sur la grande ortie ont montré que sa teneur en fer est à son maximum aux mois d'avril et de septembre sur des plantes ayant poussé en jardin ou en bord de rivière. Au contraire, la teneur en fer est au minimum en été pour des plantes poussant en forêt. Il y a même des différences de composition entre plantes mâles et plantes femelles !



Influence de la qualité du sol

Une plante ne peut extraire d'un sol que les minéraux qui s'y trouvent. Or les terres cultivées en agriculture chimique sont généralement carencées en Bore, ce qui se traduit entre autres par des cavités dans les céleri-raves. En effet, cet oligo-élément important n'est pas apporté au sol qui ne reçoit que les fameux N-P-K. Justement, l'ortie est une plante riche en Bore, élément minéral favorisant une bonne calcification.
De même, l'ortie contient beaucoup de Sélénium, puissant anti-oxydant, jouant un rôle dans la prévention du cancer. A noter que les sols cultivés d'Europe sont pauvres en Sélénium, minéral complètement absent des sols chinois et par contre abondant dans les sols vierges d'Amazonie.
Il est manifeste que ces carences rencontrées sur la majorité de nos sols proviennent de mauvaises pratiques culturales. Au contraire, une bonne terre de jardin compostée régulièrement s'avèrera riche en minéraux, grâce aux bactéries et aux lombrics qu'elle renferme.
On ne peut pas aborder la valeur nutritive d'une plante en ignorant son origine agronomique.
Si l'ortie est si riche en vitamines et minéraux, c'est justement parceque c'est une plante qui pousse à l'écart des terrains cultivés, où elle rééquilibre les sols.



Composition de la feuille d'ortie

La feuille d'ortie contient des quantités très importantes de caroténoïdes (6 différents, dont le β-carotène), d'acide folique (vit. B9), de vitamines C et E, de Calcium, Fer, Magnésium, Zinc, Bore et Sélénium. On y trouve aussi, en quantité moindre, des vitamines B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 ou PP, B5 (acide pantothénique), B6 (pyridoxine), D et K, ainsi que de nombreux minéraux : Manganèse, Sodium, Cuivre, Soufre, Iode et Chrome.
Observons que le Calcium est associé au Bore, qui facilite son assimilation, ce qui fait de l'ortie un complément alimentaire intéressant en prévention de l'ostéoporose. Tandis que le Fer est associé à la vitamine C, qui favorise son absorption par l'organisme.

La feuille d'ortie contient aussi en forte quantité 18 acides aminés différents (sur 20 existants), dont les 8 acides aminés essentiels (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane et valine) nécessaires au développement de l'organisme. A titre de comparaison, les céréales sont toutes déficientes en lysine (certaines également en tryptophane), tandis que les légumineuses sont déficientes en méthionine. La feuille d'ortie, elle, contient les 8 acides aminés essentiels en proportions harmonieuses, ce qui en fait un aliment complet.

La feuille d'ortie contient encore, entre autres,  de la chlorophylle en quantité importante, de la Silice, des flavonoïdes (quercitine), de la sécrétine (hormone stimulant l'activité du pancréas). Certains sont des composants rares, comme la choline acétyl-transférase, enzyme synthétisant l'acétylcholine, la grande ortie étant la seule plante connue à posséder cette enzyme. Si l'on n'en était pas encore convaincu, c'est bien la preuve que l'ortie n'est pas une plante comme les autres.

En fait, l'ortie est à elle toute seule un complexe de vitamines et minéraux naturels, qui plus est, complet et mieux équilibré que les produits de synthèse vendus en pharmacie. Plus besoin d'acheter des cocktails d'anti-oxydants style : vit. A, C, E + Sélénium et Zinc. Ils sont tous dans l'ortie.
Les vitamines et minéraux contenus dans l'ortie sont ceux dont l'homme moderne est le plus souvent carencé, du fait de son alimentation industrielle dénaturée : calcium, fer, magnésium, sélénium, vitamine C etc.
Comment voir dans l'ortie une ennemie ? Elle n'est là que pour nous soutenir ... et peut-être aussi pour nous faire prendre conscience de nos erreurs.


Composition de la feuille d'Urtica dioïca fraîche
Synthèse de différentes analyses
(les chiffres précédés de ± correspondent à une seule analyse)
Élément Dosage moyen
Valeur énergétique ± 76,4 Kcal / 100 g
Eau 76,9 à 80 g /100 g
Fibres 2 à 5,3 g / 100 g
Cendres 4 à 5,6 g / 100 g
Calories 57 à 82 Kcal / 100 g
Protides 4,6 à 8 g / 100 g
Lipides 0,7 à 1,6 g / 100 g
Glucides 7,1 à 12,7 g / 100 g
Calcium 60 mg à 3,24 g / 100 g
Phosphore 10 à 673 mg / 100 g
Fer 7,8 à 13,4 mg / 100 g
Sodium 1 à 16 mg / 100 g
Potassium 400 mg à  2,044 g / 100 g
Magnésium 7 à 399 mg / 100 g
Manganèse 3 à 3,31 mg / 100 g
Zinc 0,9 à 1,87 mg / 100 g
Cuivre 0,52 à 1,59 mg / 100 g
Bore ± 3,05 mg / 100 g
Sélénium ± 2,7 μg / 100 g
(1μg = 1/1000 ème de mg)
Pro-Vitamine A ou Caroténoïdes 0 à 6 mg / 100 g
Vitamine B1 ou Thiamine 15 μg à 0,15 mg / 100 g
Vitamine B2 ou Riboflavine 0,12 à 0,23 mg / 100 g
Vitamine B3 ou vit. PP ou Niacine 0,1 à 1,45 mg / 100g
Vitamine B6 ou Pyridoxine ± 68 μg / 100 g
Vitamine B9 ou Acide folique ± 212 mg / 100 g
Vitamine C 18,8 à 350 mg / 100 g
Vitamine E ou α-Tocophérol ± 14,4 mg / 100 g


Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonjour,

Vous mentionnez dans vos commentaires que la quantité de silice / silicium est très faible dans l'ortie. Auriez vous des publications à ce sujet svp ? Je n'arrive pas accéder à ceux dont vous avez citez (licence ethnologie / natural history of nettle).
Il semblerait qu'il y'a un engouement pour l'ortie sur cette molécule et j'aimerais savoir si il y'a raison d'être ou si cela est une action marketing..
Merci à vous
Répondre
A
Il est très difficile d'avoir des informations précises sur la teneur de l'ortie en silice, car la plupart des analyses ne mentionnent pas ce minéral. Par ailleurs, la teneur peut varier suivant la période de la cueillette, la localisation. Mais il est certain que la teneur de l'ortie en silice est élevée. Un test empirique, utilisé pour la prêle, permet de juger la teneur en silice par le pouvoir abrasif de la poudre de plante.
D
Bonjour,
Quelle est la quantité de silice contenue dans l'ortie ?
Un grand merci
Répondre
A
C'est une bonne question.
En fait, presque aucune source ne donne cette composition. Seul Philippe Martinel (1985) le précise. Et la teneur en silice des feuilles d'ortie est beaucoup plus élevée dans les feuilles adultes pendant la maturation des graines (2,018) mg/100g ? que dans les jeunes plantes entières avant floraison (0,679).
Cité dans Licence d'Ethnologie : L'Ortie de Valérie Barcelo - Bibliothèque Nationale d'Histoire Naturelle - mai 1994 Ethnobiologie - 43, rue Cuvier Paris 5ème.
Autant que je me souvienne, la Prêle est la plante dont la teneur en silice est la plus élevée.
G
Je n'ai pas eu d'information concernant le pouvoir insecticide de l'ortie: quelle est la molécule qui remplit cette office? merci
Répondre
A
Les cendres sont les minéraux non combustibles, par opposition aux matières organiques combustibles.
Répondre
S
merci beaucoup pour votre réponse
du coup les minéraux et les oligo éléments font partie de ce qui reste dans la cendre après qu'on ait brûlé la plante ? les vitamines et protéines n'en font pas partie ?
S
Bonjour et mille mercis pour ces informations
qu'appelez vous cendre dans le tableau des composants ?
Répondre
J
Bonjour je viens de voir sur le site suivant qu'il y a 9 acides aminés essentiels, est ce vrai ? http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/PalmaresNutriments/Fiche.aspx?doc=proteines
Répondre
A
Effectivement, il y en avait huit, et un neuvième - l'histidine - a été ajoutée récemment. Certains auteurs continuent à utiliser l'ancienne nomenclature.
B
bonjour et merci pour cet article très complet , je suis très fasciné par les bienfaits de l'ortie et souhaiterais savoir quelle quantité d'ortie par jour faudrait 'il consommer pour profiter d'un réelle bénéfice pour la santé . merci par avance .
Répondre
J
Donc il n'y a plus qu'un seul acide aminé semi-essentiel, comment a t-on fait pour ne pas s'en apercevoir avant ?
A
Il est difficile de répondre à cette question. Tout dépend si l'on parle d'ortie fraîche ou sèche et des capacités de votre organisme, l'ortie étant contre-indiquée dans un certains nombre de cas, comme vous avez pu le voir dans les rubriques Pages/Contre-indications et Toxicité. Grosso-modo, on peut consommer autant d'ortie fraîche que d'épinards et une cuillerée à soupe d'ortie sèche par jour, en buvant beaucoup.
C
Bonjour,

fantastique article avec d'excellentes informations et bien que je ne sois pas négatif, je mentionne qu'il manque le silicium (bien que vous l'abordez) l'azote, l'hydrogène et l'oxygène !

Merci et à bientôt !
cleroy61
Répondre
R
Super aliment
Répondre
D
Merci beaucoup pour toutes ces informations. Je suis en train de m'initier à la culture de la spiruline et à la conception d'un nouveau blog en utilisant uniquement des composés naturels et j'ai trouvé ici une vrai mine d'or(ties) ! Cordialement
Répondre

Présentation

  • : URTICAMANIA
  • : LES VERTUS DE L'ORTIE Tribune libre concernant l'ortie sous tous ses aspects : histoire, environnement, alimentation, santé, informations pratiques...
  • Contact

Archives