Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 16:31


Les orties sont hérissées de deux types de poils en silice, qui recouvrent leurs feuilles, leurs tiges et leurs fruits. Les poils les plus petits sont inoffensifs, tandis que les plus grands sont de véritables seringues hypodermiques prêtes à injecter sous la peau au moindre contact les toxines chimiques contenues dans l'ampoule située à leur base (histamine, acétycholine, sérotonine et acide formique). La densité de ces poils urticants varie suivant l'espèce d'ortie, la partie de la plante et le fait que la plante a ou non été fauchée ou broutée. Par exemple, la grande ortie rencontrée en sous-bois est très peu urticante. Elle n'a pas besoin de se protéger, car elle n'est broutée qu'occasionnellement par du gibier de passage, qui ne prélèvera que la partie supérieure tendre de la plante, sans mettre l'existence de celle-ci en danger. Les insectes aussi s'en rendent compte comme le prouve la photo ci-dessous.



Vous savez maintenant où il faut aller pour cueillir des orties moins venimeuses.

En ce qui concerne la manière de saisir l'ortie sans se piquer, le plus simple est de mettre un gant en caoutchouc épais à une main et de tenir une paire de ciseaux dans l'autre pour couper les tiges. Si l'on n'a pas de gants, il vaudra mieux saisir la tige d'ortie à la base, là où elle a très peu de poils urticants, mais la tige fibreuse risque d'être difficile à casser, sauf chez les jeunes orties au printemps.

On peut aussi tenir les feuilles supérieures d'ortie entre le pouce et l'index, de part et d'autre de la tige, et remonter la main en serrant. Les poils de la grande ortie étant en majorité obliques et dirigés vers la pointe de la feuille, on ne craint généralement pas de piqûre de cette manière. Mais cette méthode ne fonctionne pas avec la petite ortie (Urtica urens).

La pluie ou la forte chaleur n'empèchent pas les orties de piquer, elles atténuent seulement l'intensité de la piqûre.

Autre technique qui semble donner de bons résultats : avant de cueillir des orties, il faut se passer la main plusieurs fois dans les cheveux, paume et dos. Et bonne chance à ceux qui veulent trouver une explication.

Certains paysans prétendent aussi pouvoir cueillir les orties sans se piquer en retenant leur respiration. Il semblerait que cela fonctionne avec certaines personnes. C'est tout le mystère de cette plante magique.


L'urtication est un remède de choc qui consiste à se (faire) fouetter le dos ou les articulations douloureuses avec un bouquet d'orties pour soigner ses rhumatismes. Certes, le traitement est désagréable sur le moment, mais le soulagement est bien réel ensuite. Cette technique, utilisée depuis l'antiquité, est utilisée un peu partout dans le monde, principalement en zone tempérée. Son efficacité a été confirmée scientifiquement par un test clinique britannique.

Pour être efficace, l'urtication doit durer 30 secondes par jour et être poursuivie de 1 à 7 jours. Elle ne doit pas être pratiquée chez les enfants et les femmes enceintes.


Il est bien évident que l'utilisation d'espèces tropicales d'ortie n'est pas du tout recommandée pour l'urtication. La piqûre de la plupart d'entre elles est extrèmement douloureuse, avec des séquelles qui peuvent durer plusieurs mois dans certains cas. N'oublions pas que l'ortie est plutôt une plante de climat tempéré-froid, en particulier la grande ortie (Urtica dioïca).


 

Et si l'on se pique quand même ?

Pas de panique ! Il suffit de frotter la zone piquée avec des feuilles d'ortie écrasées, ou encore des feuilles d'oseille ou de plantain. Ça n'enlève pas complètement l'irritation, mais ça l'apaise sensiblement.


Pour conclure, à tous ceux qui craignent les piqûres d'ortie, j'offre ce très beau commentaire de François Couplan :

Quant'à l'ortie, quoique je fasse, j'ai toujours fini par me faire piquer. Et même si le plantain marche bien pour calmer la douleur, une démangeaison persite habituellement. Ce qui change, c'est la façon dont j'aborde la situation. Parfois, cela m'ennuie d'avoir mal. A d'autres moments, cela me fait ressentir très fort la relation à la plante et la gêne physique devient alors une émotion poignante qui m'unit à l'ensemble du vivant.


Lien vers une vidéoaméricaine montrant la manière de cueillir les orties sans se piquer (Youtube 3'46") link


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hammer Of Thor 24/01/2017 13:10

Hello very nice website!! Guy , .. Excellent .. Super I will bookmark your site and take the feeds also? I am glad to search out a lot of useful info here in the post, we’d like work out more strategies on this regard, thank you for sharing,. googd your blogs

nadaru 18/09/2016 21:05

bonjour, j'aimerai savoir comment prélever la substance urticante d'une ortie

Administrateur 19/09/2016 09:55

En frottant doucement les feuilles revêtues de poils urticants qui cassent comme du verre.

Hess 19/10/2014 11:38

Salut,
J'aimerai savoir si l'on peut planter l'Ortie dans une zone Tropical

Premdas 03/11/2009 16:33


Rebonjour Yves, cet article me rappelle lorsqu'à l'age de 6-7 ans, en balade avec mes parents au mois d'aout, ne portant qu'un maillot de bain et des sandales en plastique ajourées, j'ai voulu
sauter au dessus d'une grande poubelle verte qui me cachait un fossé rempli... d'orties. La surprise à été de taille, et le premier choc passé, je dois dire que j'ai pleuré un moment et bien
dégusté jusqu'au soir. Et mes grands parents, que nous allions visiter, n'ont pas manqué de me dire: "Ca peu pas te faire de mal, c'st bon pour la circulation sanguine!"

Dis moi, y at-il une manière pour manger les orties crues en salade sans se piquer la langue (j'y tiens)?

Et comment fait-on pour récolter les graines d'ortie ?

Merci et à bientôt !


vodie 20/06/2009 16:54

Bonjour,
Une fois que j'ai cueilli mes orties, auriez vous une recette pour que je les cuisinne en crème dessert ou en gateau ?
Merci de votre réponse

ISISRET 23/06/2009 20:08


Je publierai dans les semaines qui viennent un article avec des recettes de cuisine aux orties. Bernard Bertrand publie une recette de cookies aux orties et au chocolat dans "Saveurs d'ortie", et
nos amis belges Thomsin et Cie donnent quelques recettes de desserts aux orties dans leur livre.
J'ai mangé d'excellents gâteaux aux orties au dernier salon Orties Folies fin mars dernier.Je tâcherai d'avoir la recette.
A bientôt.


Présentation

  • : URTICAMANIA
  • URTICAMANIA
  • : LES VERTUS DE L'ORTIE Tribune libre concernant l'ortie sous tous ses aspects : histoire, environnement, alimentation, santé, informations pratiques...
  • Contact